ESCAPADE ECOSSAISE

Ce qui fait notre différence :

• Vols directs au départ de Bruxelles avec Brussels Airlines
• Programme complet de visites et de découvertes
• Découverte de l’île de Skye
• Hôtels sélectionnés 3* et 4*
• Tea time, Whisky et Cornemuse
• Accompagnement Voyages Copine

 

Itinéraire

Écosse, pays de légendes… Si les fantômes et le monstre du loch Ness attirent quelques curieux, la plupart des voyageurs recherchent le subtil mélange entre une nature brute et sauvage, une histoire riche et une culture singulière.
Écosse, terre de brume… Les amoureux de landes couvertes de bruyères et de lochs romantiques, de falaises et de cascades seront comblés.
Quant aux Écossais, contrairement au climat qui peut être changeant, on les découvre chaleureux et généreux, à l’image de leur cuisine et de l’atmosphère qui règne souvent dans les pubs.

 

Vendredi 14 juin :  Bruxelles - Edimbourg
Départ de Bruxelles avec le vol direct Brussels Airlines SN2063. Décollage à 14H55 et arrivée à 15H35. Accueil et départ pour un premier tour panoramique de la ville d’Edimbourg avant de rejoindre votre hôtel, Double Tree by Hilton Queensferry 4*. Dîner et nuitée à l’hôtel.

Samedi 15 juin : Edimbourg
Petit déjeuner à l’hôtel.
Nous commençons la journée par une visite originale, le Royal Yacht Britannia.
Le « Britannia » fut mis à la mer en avril 1953. Symbole de la royauté, palace flottant, lieu de réception autant que vitrine de la Grande-Bretagne, le navire sillonna les mers du globe jusqu’en 1997. Après avoir parcouru plus de 2 millions de miles et assuré plus de 1000 visites officielles, il est venu prendre sa retraite à Edimbourg.
Visite guidée d’abord en car de la capitale écossaise, Edimbourg. Passage par la Vieille Ville, ses ruelles tortueuses et le Royal Mile en haut duquel se trouve l’imposant château d’Edimbourg. Puis, visite de la Nouvelle ville et ses élégantes rues géorgiennes. Trésor architectural néoclassique du XVIIIe siècle, la Nouvelle Ville (dont nous avons célébré en 2017 le 250ème anniversaire du début de la construction) saura vous séduire avec ses larges avenues bordées de grands jardins, ses bâtiments géorgiens aux élégantes façades, ses places à l'architecture majestueuse, et ses rues au calme bucolique. Plongez dans l’Édimbourg de la période des Lumières, et venez découvrir le luxueux style de vie des riches habitants de l'époque. Ces deux quartiers à l’architecture unique sont classés au Patrimoine Mondial par l’UNESCO.
Déjeuner en cours d’excursion.
Visite du château d’Edimbourg, situé sur un énorme promontoire dominant la ville et offrant une vue imprenable sur la ville et la région environnante. Le plus vieil édifice de la ville, la Chapelle Saint Marguerite, est logée au cœur du château.

Le Château d’Édimbourg est l'un des châteaux les plus réputés au monde. Il domine la ville de ses 120 mètres et abrite la Pierre de la Destinée, les Joyaux de la Couronne -les plus anciens d’Europe- ainsi que les appartements privés de Mary Stuart. Dans l'enceinte du château se trouvent également la Chapelle St Margaret, le bâtiment le plus ancien d'Édimbourg (XIe siècle) et le canon Mons Meg remontant au XVe siècle.

Nous terminerons cette journée à Edimbourg par une balade dans la vieille ville, à travers les venelles et « closes », théâtre d’histoires noires ou fantomatiques.
Retour vers votre hôtel.  Dîner et nuit.

 

Dimanche 16 juin : Edimbourg / Stirling / St Andrew / Aberdeen
Petit déjeuner à l’hôtel.
Départ vers Stirling, dont l’emplacement et le château jouèrent un rôle majeur dans l’histoire écossaise. Vous découvrirez notamment l’histoire des grands héros écossais tels que William Wallace ou Robert Bruce. Visite du château de Stirling qui bénéficie de l’une des restaurations les plus importantes du pays.
 
Mary, Queen of Scots y fut couronnée dans la Chapelle Royale en 1561, et son fils, Jaques VI y fut baptisé. La Salle des banquets et les anciennes cuisines sont particulièrement remarquables. Depuis le château, vous pourrez apercevoir le monument dédié à William Wallace, l’un des héros de l’indépendance écossaise.

Vous découvrirez la très jolie ville universitaire de Saint Andrews, célèbre aujourd’hui dans le monde entier pour ses parcours de golfs. Visite de la Cathédrale de Saint Andrews, dédié au Saint Patron de l’Ecosse. Cette cathédrale fut pendant des siècles le plus haut lieu de pèlerinage du pays.
Vous passerez par la région de l’Angus et ensuite au
« Royaume de Fife » premier royaume de l’Ecosse.

Déjeuner en cours de route.
Continuation vers le nord et la région d’Aberdeen.
Installation à l’hôtel Park Inn 3*, diner et nuit.

Lundi 17 juin : Aberdeen / Vallée de la Speyside / Région Inverness-Aviemore
Petit déjeuner à l’hôtel.
Arrivée à Aberdeen, plus grand port pétrolier d’Europe. Tour panoramique de la “ville de granit”, vous passerez par la cathédrale Saint Machar, l’Université, l’une des plus anciennes et réputées du Royaume-Uni ou encore par Duthie Park (extérieurs uniquement).
Visite du château de Fyvie situé sur la "Route des Châteaux" en Aberdeenshire. Il s’agit de l’un des châteaux les plus hantés d’Ecosse. Découverte de son magnifique parc et jardin muré

Situé à Turriff, à environ 50 minutes au nord d'Aberdeen. Imposant et austère édifice seigneurial riche d'une histoire séculaire, Fyvie Castle permet de découvrir l'opulence de l'architecture intérieure édouardienne. Son impressionnante façade, longue de 46 m, est un exemple frappant de l'architecture baronniale du XVIIe siècle. Au départ simple château au XIIIe siècle, cinq familles puissantes y ont chacune ajouté leur touche pour atteindre sa forme actuelle. À l'intérieur, le magnifique escalier circulaire est l'élément le plus spectaculaire et de nombreux trésors sont exposés, comme une superbe collection d'armes, d'armures et de peintures.

Vous partirez à la découverte de la vallée de la Speyside, célèbre dans le monde entier pour sa concentration de distillerie.

La Speyside compte un grand nombre de distillerie à tel point qu'elle a souvent été surnommée le "Triangle d'or" du whisky. Avec une terre et un climat parfaitement adaptés à la culture de l'orge et une eau relativement pure, la Speyside réunit les conditions idéales à la fabrication du précieux alcool, mais aussi de l’élevage.
Impossible de parler de l’Écosse sans évoquer son produit le plus connu dans le monde : le whisky ! Le whisky n’a pourtant pas été inventé par les écossais, mais très vraisemblablement par les irlandais, qui l’appellent whiskey. On pense en général que la recette a été portée en Écosse par des moines irlandais du royaume de Dal Riada qui s’étendait sur l’actuelle Irlande du Nord et une partie de l’Écosse. Les moines ont ensuite confié leurs secrets de fabrication aux habitants. Puis profitant des interdictions de distiller imposées par les anglais aux irlandais, les écossais ont développé la production du whisky et l’ont élevée au rang d’œuvre d’art. Il faut dire que ce nectar au goût puissant colle particulièrement bien au caractère rude et sauvage de l’Écosse !

Vous aurez l’opportunité de visiter l’une d’entre elles et découvrirez les secrets de fabrication de la boisson nationale, le whisky. Votre visite s’achèvera par une dégustation.
Déjeuner en cours de visites. Continuation vers la région d’Aviemore.
Dîner écossais, dram of Whisky et cornemuse. Nuitée.

Mardi 18 juin : Région Inverness-Aviemore / Loch Ness 
Petit déjeuner à l’hôtel.
Continuation vers Inverness, capitale des Highlands. Petit tour panoramique de la ville et visite du musée et de la petite fabrique de Kilt.

On a souvent tendance à penser que le kilt (filleadh beag en gaélique) est porté depuis de nombreux siècles en Écosse. Pourtant son port est une tradition récente dans l’histoire de l’Écosse. C’est en fait à la fin du 18ème siècle que le kilt s’y serait imposé. Jusque-là l’habit traditionnel des Highlanders était un plaid qu’on appelait feileadh mor. Ironie de l’histoire quand on connaît les relations entre les deux nations, un anglais serait peut-être à l’origine du kilt ! Plus précisément un industriel, Thomas Rawlinson, dans les années 1720. Trouvant le plaid peu pratique pour le travail en usine, il aurait demandé à un tailleur local de séparer le plaid en deux morceaux, le morceau inférieur donnant le kilt. Le kilt, reconnu aujourd’hui comme une tradition des Highlands, serait donc peut-être né de l’adaptation des Highlanders à la Révolution industrielle ! Le kilt n’en est pas moins devenu rapidement un symbole de l’identité écossaise et plus précisément des Highlands. Aussi quand l’armée jacobite, essentiellement composée de Highlanders, est battue à la bataille de Culloden en 1746, les anglais interdisent aux écossais le port des armes, de la cornemuse … et du kilt ! L’interdiction est levée en 1782 et le kilt est alors adopté par l’aristocratie écossaise. À partir du règne du roi Georges IV qui visite l’Écosse en 1822 en portant le kilt (l’Écosse était à la mode à l’époque !), il est même porté régulièrement par la couronne britannique.

Arrivée au Loch Ness, rendu célèbre par son monstre légendaire, "Nessie".
Visite des ruines du château d’Urquhart situé sur les rives du Loch Ness.
Construit au XIVe siècle, il fut partiellement détruit par les armées anglaises en 1745 pour éviter qu’il ne tombe aux mains des rebelles jacobins.

Déjeuner en cours de route.
Passage du Pont de Skye et passage devant le château d’Eilean Donan, le château le plus photographié d’Ecosse.

Eilean Donan est sans doute le plus pittoresque des châteaux écossais. Construit autour de 1230, le château d’origine a été détruit en 1719 suite à un soulèvement jacobite puis reconstruit au début du XXe siècle. Eilean Donan Castle a la particularité d’avoir été bâti sur une île au carrefour de trois lochs de mer (Loch Long, Loch Duich et Loch Alsh) et veille fièrement sur les terres de Lochalsh. Le château d’origine a été construit en 1220 par Alexander II en tant que forteresse défensive contre les Vikings.

L'origine du mot viking reste obscure : les anciens Scandinaves appelaient « víkingar », ceux d'entre eux qui partaient en expéditions guerrières par-dessus les mers.  Le terme viking peut également être rapproché avec le mot « vík » qui désigne la baie, et donc celui qui va de baie en baie. 
Le 8 juin 793, le pillage du monastère de Lindisfarne (Ecosse) marque le commencement d'une période longue de deux siècles, au cours de laquelle les Scandinaves - Danois, Suédois et Norvégiens - ne vont cesser de déferler sur les côtes écossaises et anglaises et sur les terres de l'Europe. Plusieurs causes à cette expansion ont été avancées : un réchauffement climatique qui, associé à la pratique de la polygamie, va entraîner en Scandinavie une explosion démographique liée à des récoltes et un élevage plus abondants, une législation en matière d'héritage qui, au contraire des Francs, ne partage pas les biens entre les descendants, mais laisse les biens paternels au seul aîné, obligeant par là‑même les cadets à s'établir ailleurs et éventuellement à s'expatrier, une justice ignorant la peine de mort, mais bannissant les coupables, une recherche de débouchés commerciaux, une soif de richesse, une envie bien compréhensible d'un cadre de vie moins rude.

Installation à l’hôtel. Dîner et nuit.

Mercredi 19 juin :  Glenfinnan / Isle de Skye
Petit déjeuner à l’hôtel.
Découverte de la plus grande ile des Hébrides intérieures. Les paysages, des massifs de Cuillin Hills que vous pourrez apercevoir sont à couper le souffle.

Skye est un lieu vraiment magique. En tant que plus grande île des Hébrides intérieures, elle offre certains des paysages les plus emblématiques d'Écosse.

Visite des jardins du château d’Armadale et découverte de son passionnant musée dédié au Clan Donald mais aussi l’histoire des iles écossaises.
Clann en gaélique signifie « enfant » ou « famille ». Tout le monde devait être loyal au chef de famille ou du clan. En contrepartie, celui-ci assumait un rôle de chef et de protecteur et rendait la justice dans les conflits opposant les membres de son clan.

Déjeuner en cours de route.
Continuation vers Mallaig et Ferry pour Armadale.

Le port animé et en plein essor de Mallaig est situé sur la côte nord-ouest le long de la célèbre route des îles. La ville est un endroit fascinant où les visiteurs peuvent profiter de l'ambiance d'un port de pêche, mais en même temps son éloignement fait est un endroit idéal pour se détendre.

Départ vers Fort William, situé aux pieds du Ben Nevis point culminant du Royaume-Uni. Continuation vers la Route des Iles et la vallée de Glenfinnan qui servit notamment de décor au film Harry Potter. Arrêt-photo au monument de Glenfinnan situé le long du Loch Shiel et érigé en souvenir aux combattants jacobites.

Highlanders catholiques pour la plupart, les partisans d'un retour sur le trône de Jacques II d’Angleterre (Jacques VII d'Ecosse), déposé par la "Glorieuse Révolution" de 1688, furent surnommés jacobites d'après le nom du souverain. Par 2 fois, ils se soulevèrent pour tenter de replacer un Stuart au pouvoir. La 1re tentative, en faveur de Jacques VIII, s'acheva par la défaite de Sherrifmuir (1715). La 2nde vit la fin des espoirs jacobites à la bataille de Culloden. La répression qui suivit dispersa les clans et interdit toute expression de la culture des Highlands pendant plus d'un siècle

Installation à votre hôtel. Diner et nuitée à votre hôtel.

Jeudi 20 juin : Loch Lomond / Glasgow
Petit déjeuner à l’hôtel.
Départ vers Oban célèbre petit port de pêche écossais et situé face à l’Ile de Mull.
Continuation pour le Parc National des Trossachs, plus grand parc national d’Ecosse. Ce dernier sert d’écrin au plus romantique des Lochs écossais, le Loch Lomond. Croisière sur le Loch.

Le mot « Trossachs » issu du gaélique signifierait le « lieu de croisement ». C’est là que les bateaux étaient hissés et traînés entre le loch Katrine et le loch Achray. Quant au mot « Lomond », qui désigne aussi bien le mont que le loch, il signifie « phare » « balise », un nom approprié pour le plus haut sommet de la région.

Vous ne trouverez pas de loch ni de lac plus grand dans toute la Grande-Bretagne, et vous aurez du mal à en trouver un aussi beau.
Pendant la croisière sur ses eaux, admirez l'impressionnante forme du Ben Lomond, le "Munro" le plus au sud de l'Écosse, ainsi que les contreforts dentelés des Alpes Arrochar.

Déjeuner en cours d’excursion.
Vous prendrez la route pour le centre de Glasgow et effectuerez une visite panoramique de la plus grande ville écossaise.

Plus grande ville du pays, Glasgow émerge en tant que ville d'importance au Moyen-Age, avec l'attribution d'un archidiocèse et d'une université. Durant le XIXe siècle, lors de la Révolution Industrielle, Glasgow connaitra un essor économique la classant parmi les villes importantes en Europe. Sa modernisation lui a permis d'accéder au rang de métropole européenne, aux activités diversifiées. Outre une réelle réussite économique, Glasgow est restée un important centre culturel en Ecosse, abritant de nombreux musées et un riche patrimoine architectural.

Vous passerez par George Square, le quartier victorien, puis visite de la cathédrale Saint-Mungo plus ancien bâtiment de la ville et de la Nécropole, véritable « Père Lachaise » écossais. Puis passage par le quartier de l’université et visite de cette institution créée en 1451.

Diner et nuit à votre hôtel Hampton by Hilton 3* centre-ville de Glasgow.

 

Vendredi 21 juin : Glasgow / Edimbourg / Bruxelles. 
Petit déjeuner à l’hôtel.
Promenade Art Nouveau, sur les traces de Rennie Mackintosh.
Pause au Willow Tea Room, une institution à Glasgow et départ vers l’aéroport.

Né dans Parson Street en 1868, Mackintosh rejoint à 16 ans la Glasgow School Art. Il y côtoie les deux sœurs MacDonald (Margaret deviendra sa femme) et James Hervert Macnair. Influencé par l’art japonais, par les courbes végétales et par les traditions écossaises, il crée avec eux un style qui s’inscrit dans la lignée du mouvement Art Nouveau naissant. Surnommés les « Glasgow Four », ces quatre maîtres de l’art décoratif engendrent le Glasgow Style Makintosh passe du papier à la pierre et réalise son chef-d’œuvre en 1896. Le nouveau bâtiment de « sa » Glasgow School of Art devient l’une des plus belles interprétations de l’Art nouveau. Aidé par son épouse, il embellit les pièces des nantis avec des meubles avant-gardistes où se mêlent géométrie stricte et courbes de la nature. Redécouvert dans les années 90, Glasgow s’aperçoit de l’immense patrimoine que représentent ses réalisations. Son style devient le symbole du renouveau culturel de la ville

Retour vers Bruxelles avec le vol Brussels Airlines SN 2064. Décollage à 16h20 et arrivée à Bruxelles à 19h00.

• L’ordre des visites peut être modifié pour des raisons opérationnelles.

Réserver !

Prix par personne en chambre double   >1890€
Supplément single    >  320€

Le prix comprend :
• Le transport aérien Bruxelles / Edimbourg A/R taxes et fuel (connu à ce jour) 
• 20kg de franchise bagages
• Le transport en autocar pendant le circuit dans la limite de la réglementation écossaise.
• Le service d’un guide francophone pendant votre circuit
• L’hébergement 7 nuits selon les hôtels mentionnés ou similaires, 3* ou 4*
• Les petits déjeuners, déjeuners (2 plats & café) et dîners (3 plats & café) mentionnés au programme
• Les excursions et entrées mentionnées au programme
• Accompagnement Voyages Copine


Le prix ne comprend pas
• Les repas à bord de l’avion
• Les boissons et dépenses personnelles
• Les assurances voyages (annulation-assistance/rapatriement-bagages)

Formalités :

Pour les ressortissants belges, une carte d’identité valable 3 mois après le retour. Une copie claire est à envoyer à Voyages Copine en même temps que votre inscription.